heartgeneva
Claudio Colucci, Bench love star, à voir dans la cour du musée d’Art et d’Histoire, 2017

Cet été, le projet Heart@geneva présente un parcours au coeur de la ville et c’est pour une bonne cause.

Au coeur de l’été, les curieux auront l’occasion de découvrir un tout nouveau parcours artistique à travers la Ville de Genève. Ouvert du 18 mai au 31 août, Heart@geneva présente 26 œuvres qui dialoguent avec 21 lieux emblématiques de la ville. L’initiative de Marietta B. Bieri, fondatrice de pARTnership&buisness development permet de (re)découvrir des espaces et des édifices incontournables pour Genève, tout en se familiarisant avec des interventions artistiques contemporaines. Les différents éléments dialoguent entre eux, mêlant présent et passé, nous rendant témoins et conscients du paysage urbain environnant.

Il y a maintenant quelques jours que les passants remarquent quelques curieux changements au coeur de leur trajet quotidien. Sur la Place de Neuve, par exemple, impossible de manquer, la gigantesque sérigraphie de Sylvie Fleury recouvrant la façade du musée Rath. Les artistes, pour la plupart, sont des « grands » noms de l’art contemporain. John Armleder a lui aussi participé au projet avec Stéphane Kropf en plaçant des drapeaux à l’emplacement du futur nouveau Campus de la HEAD, à l’espace Hippomène. Les visiteurs ont l’occasion d’observer sur l’édifice Clarté du Corbusier, une intervention de l’artiste Carmen Perrin, d’apprécier le dialogue mystique du designer genevois Philippe Cramer avec l’Eglise Saint Joseph, d’admirer la cour du Musée d’Art et d’Histoire illuminée par Arotin & Serghei, ou encore de regarder les vibrations colorées, à l’intérieur du Musée d’Histoire Naturelle, provoquées par les « météorites » de Nicole Hassler. Au fil des rencontres, le nombre d’artistes participant au projet a pris de l’importance. De Mai-Thu Perret, à Vincent Du Bois, en passant par Claudio Colucci et Olivier Mosset, beaucoup ont répondu présents.

Heart@geneva comme son nom l’indique est un projet qui a du coeur. Les œuvres seront vendues et le bénéfice net profitera à dix causes philanthropiques genevoises sélectionnées au préalable par le Comité du projet. Celles-ci sont variées et se rapportent essentiellement à la maladie, la précarité et l’éducation, soit :
La Ligue genevoise contre le cancer, la Ligue genevoise contre le rhumatisme, l’Association pour la recherche sur Alzheimer, Genève, La Corolle – personnes handicapées, Le Caré (distribution de repas), Partage (récupération d’alimentation), Au colis du cœur (distribution de denrées alimentaires aux personnes en situation de précarité), SOS Femmes, Fondation AHEAD, PRO Entreprise sociale.

Au début du mois de septembre, un colloque ART & PHILANTHROPIE conclura le projet et les œuvres qui n’auront pas encore été vendues seront présentées à nouveau aux potentiels acheteurs.

Heart@geneva, du 18 mai au 31 août à Genève, colloque Art & Philanthropie le 5 septembre, plus d’informations sur le site de l’association

heartgeneva

heartgeneva

 

heartgeneva
John Armelder, Stéphane Knopf, levée des drapeaux, Inauguration Heart@Geneva, Espace Hippomène, 2017

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom, svp.

*